MÉTAPHORE DU SILENCE

Temps suspendu. Equilibre incertain. Entre deux, lieux de départ ou de tractations, d’attente ou d’abandon.Sommes-nous avant ou après l’évènement? Avant ou après le drame? Est-ce la prémonition d’un bouleversement ou bien son constat ?

La peinture de Michèle Tassi dépasse les archétypes urbains sur lesquels elle s’appuie. Ces parkings, ces rues désertes, ces buildings hermétiques sont une invitation à dépasser l’intangible de toute perception; le mystère apparent des façades et des directions qui ne s’offre que comme propositions, nous emmènent par leur étrangeté, à ce que l’on voit de nous, à ce que l’on perçoit des autres, autant qu’a nos origines et à notre éventuel futur.

ARNAUD BEDOUET

Auteur Dramatique

  • facebook-square
  • Icône social Instagram